La Revanche du Site

Le retour de la revanche

Test capteur du Nikon One V1 : DxO Labs a rendu son verdict - Nikon Passion

Et donc ?

Toutes ces mesures scientifiques ne font que confirmer ce que l’on sait déjà, à savoir que la taille du capteur est un facteur clé de performance en photo numérique. Rien de bien nouveau sur ce plan. On notera toutefois que le Nikon One, avec une taille de capteur très petite, n’est pas au niveau des ténors de la catégorie mais ne se ridiculise pas pour autant. Il dépasse même les compacts Micro 4/3 récents sur deux des trois critères mesurés. Si 1,5 Ev d’écart sur le papier, par exemple, peut paraître beaucoup en matière de dynamique, il faut considérer que cela concerne un écart de contraste déjà assez important. C’est largement mieux que ce que faisaient les reflex numériques stars de leur époque comme le D70 (10,3 Ev), toutes proportions gardées.

Si vous cherchez le meilleur niveau de performance pour un hybride (on dit désormais COI pour Compact à Objectif Interchangeable), préférez les modèles à grand capteur APS-C. Ils l’emportent face au Nikon One et face aux Micro 4/3. Le Fuji X100 est très bien positionné, il ne dispose par contre que d’une focale fixe étudiée pour tirer le meilleur de son capteur. Les nouveaux Sony NEX7 devraient également faire bonne figure, au détriment d’une moins bonne compacité et d’optiques plus volumineuses.

Si c’est la compacité qui vous intéresse, le Nikon One V1 sera un cran en retrait face aux APS-C en matière de performances mais sa compacité l’emportera. Il s’avère déjà supérieure à un compact expert comme le Nikon P7000 dont pourtant aucun test sérieux ces derniers mois ne remettait vraiment en cause la qualité d’image globale. Le Nikon One étant un peu plus compact que la plupart des Micro 4/3, libre à vous de choisir l’un ou l’autre, les performances restent proches.