La Revanche du Site

Le retour de la revanche

Light Field camera | Lytro : une révolution à venir dans le monde de la photographie ?

The camera that turns light into living pictures

This year, Lytro will debut the first light field camera for everyone. OK – you’re not everyone. You are a beautiful, unique snowflake. And you deserve an amazing camera that lets you capture life’s singular moments, like baby’s first steps not second, with maximum magic and minimum hassle. No more fighting with dials and settings and modes. No more flat, boring, static photographs. With a Lytro, you unleash the light.

No fuss focus.

Click away. Shoot first, focus after. That’s right, after. You can’t miss.

Shares the magic.

Immersive sharing with living pictures makes “wish you were here” come true.

Speed, indeed.

From sleep to snap in under a second. Instant on. Bye-bye shutter lag.

Travels light.

Portable and stylish enough to bring along, from the beach to the bistro.

J’ai découvert ce site aujourd’hui (et je crois qu’il vient d’ouvrir) et j’avoue que je suis bluffé. Imaginez un nouveau type de caméra qui capture en une seule fois toutes les profondeurs de champs possibles et vous laisse le choix de faire la mise au point où vous le souhaitez par la suite.
Plus de photos floues !

Une véritable révolution pour le grand public et il y a fort à parier que cette technologie se retrouve peu à peu dans la plupart des téléphones portables, webcam, etc.
La possibilité de prendre des photos en RAW avait déjà éliminé la nécessité de faire des choix concernant la balance des blancs et l’exposition dans une certaine mesure. Une étape supplémentaire est franchie et qui sait bientôt d’autres paramètres ne seront plus figés à la prise de vue.

En tant que photographe amateur, cette nouvelle suscite en moi quelques questions. On dit souvent que photographier c’est avant tout faire des choix. Celui du cadrage, du sujet, de l’exposition, etc. Voici une technologie de plus qui rend l’instant de la prise de vue un peu moins crucial qu’il ne l’était auparavant. Il y a un glissement progressif qui s’opère, de derrière l’objectif à devant son écran.
Toutes ces remarques font un peu “vieux con” j’en conviens et ce n’était pas mieux avant, juste différent. A voir si cette technologique débordera (je pense que oui) sur les appareils “professionnels” et l’impact qu’elle aura sur la photographie en tant qu’art.